Jardin janvier neige
jardin janvier neige.jpg

Que planter ou jardiner en janvier ?

Janvier fait partie des mois les plus froids de l’année. Il est caractérisé par le vent, le brouillard, les gelées et la neige. Bref, des conditions climatiques qui ne sont pas assez favorables au jardinage ou à la culture. Néanmoins, certaines plantes, notamment les plantes potagères, réussissent parfois à résister au froid et peuvent être cultivées. Alors, que planter ou jardiner en janvier ? Nous répondons à la question dans ce guide. Lisez donc !

Que planter en janvier dans son jardin ?

Que planter en janvier ? Une question logique que peuvent se poser les amoureux de jardinage ou même certains jardiniers. Il existe de nombreuses fleurs et arbustes que vous pouvez planter en janvier. Parmi ceux-ci figurent les plantes à massifs d’hiver, les plantes à massifs d’été et les rosiers à racines nues.

Les plantes à massifs d’hiver

Les plantes à massifs d’hiver sont utilisées pour rehausser instantanément un jardin. Capables de s’adapter au froid, elles peuvent être plantées courant janvier. Les options les plus excellentes de plantes à massifs d’hiver sont :

  • Le cyclamen ;
  • La bruyère ;
  • Le lierre, etc.

Ce sont des plantes parfaites pour créer un affichage hivernal coloré. Il est également possible de planter des graminées à feuilles persistantes, lesquelles se distinguent par leur feuillage, leur texture et leur hauteur.

Les rosiers à racines nues

Les rosiers à racines nues peuvent bien s’adapter aux températures basses. Ils sont d’ailleurs plantés pendant leur phase de dormance, laquelle couvre la période de novembre à mars. La plantation de ces arbustes nécessite beaucoup de matière organique. Il faut donc creuser un trou d’une profondeur semblable à celle d’une bêche. Ce dernier doit être plusieurs fois plus large que les racines.

Les plantes à massifs d’été

Que semer en janvier ? Les graines des plantes à massifs d’été. Souvent identifiées à l’été, les plantes à massifs d’été peuvent être plantées en janvier. Leurs graines réussissent à pousser même lorsque la température est totalement basse. Leur germination peut être favorisée par un propagateur ou un rebord de fenêtre ensoleillé. Les variétés les plus propices à cette période sont les mufliers, les géraniums, les dianthus et les bégonias. Car elles ont un processus de floraison qui prend du temps à se mettre en place.

Que planter en janvier dans son potager ?

En janvier, il est possible de planter certains légumes dans le potager, sans que ceux-ci soient trop affectés par le froid.

Le chou-fleur

Le chou-fleur arrive en tête de liste. Doux et savoureux, ce légume peut être planté en plein hiver. Alors qu’il était considéré comme une plante d’ornement, le chou-fleur est devenu un produit alimentaire phare. Avec une belle pomme à multiples couleurs à l’intérieur, le légume est riche en fibres douces. Il regorge en outre de propriétés bénéfiques pour la santé.

À rappeler que bien qu’il soit capable de se développer en janvier, il ne résiste au froid que moyennement.

Le radis

Capable de s’adapter à n’importe quelle saison, le radis peut bien se développer en janvier. Il s’agit d’un légume très riche en vitamines et en sels minéraux. Avec un goût exquis, le radis peut être dégusté avec du beurre ou à la croque-au-sel.

Le petit pois

Le petit pois, bien qu’il ait une résistance moyenne au froid, il peut être cultivé en hiver. Connu pour ses propriétés digestives et médicinales, il est riche en vitamines et en sels minéraux. Il accompagne souvent les plats aux viandes comme le poulet ou le pigeon.

L’échalote

L’échalote est un légume qui présente de nombreux traits de similarités avec l’oignon et l’ail. Elle se distingue toutefois par ses bulbes. En plus d’être riche en vitamines et en sels minéraux, elle contient des oligo-éléments. Très présent dans les salades, la béarnaise ou encore le beurre blanc, ce légume résiste plutôt bien au froid.

Par ailleurs, l’hiver est également favorable à la culture d’autres légumes comme la fève, une plante potagère très intéressante. À l’instar des autres légumes cultivables en janvier, elle est très riche en vitamines, en protéines, en fibres et en sels minéraux. Elle possède des graines, lesquelles peuvent être dégustées à la croque-au-sel. Il existe beaucoup d’autres plantes que vous pouvez jardiner en janvier.

Jardiner en janvier : faire attention aux gelées

Avec la température très basse d’hiver, un jardin janvier s’expose aux gelées. Ces dernières réduisent indirectement l’absorption d’eau des racines des plantes. Déshydratées, ces dernières finissent par mourir de froid.

Quant aux effets directs, la formation des cristaux de glace entraîne la nécrose des bourgeons végétatifs ou floraux. De même, elle entraîne la perforation des feuilles ou leur déformation. Les arbres fruitiers souffrent énormément des effets des gelées à la floraison. Leurs ovaires se noircissent et entraînent la chute des fleurs.

Pour éviter ces situations, les jardiniers doivent mettre en œuvre des moyens de protection contre le froid. L’un des plus courants est le paillage du sol ou le paillis à base de paille ou de feuilles mortes.

De même, ils doivent éviter d’arroser les plantes en période de neige ou de gelées. Non seulement cela permet d’économiser l’eau, mais il évite aussi la formation des gelées. Par ailleurs, l’utilisation du sel de déneigement dans des allées glissantes peut être fatale aux végétaux.