Le sol • visuel
Le sol • Visuel

Comment fonctionne le sol,
comment se forme la terre “végétale” ?

Naturellement un arbre ou un arbuste perd des feuilles des rameaux qui tombent au sol autour de lui. Ces débris végétaux vont être recyclés par différents acteurs vivants au sol :

  • La faune épigée qui transforme les débris végétaux en matière organique par leur système digestif ;
  • Les champignons basidiomycètes transforment la matière organique en humus ;
  • Les bactéries sous l'humus transforment cet humus en les minéralisant en phosphates, nitrates etc...

Tout ceci se fait à la surface du sol.
Le système sol /plante est hermétique, c'est un système fermé qui gère l'excès d'eau à son rythme et crée les conditions optimales pour son développement.

Que fait l'arbre ?

Avec son système racinaire horizontal, situé entre 25 et 55 cm de profondeur, Il récupère les oligo-éléments nécessaires à son bon développement, il les renvoie dans sa ramure. C'est la sève brute, qui sera élaboré par l'action de la photosynthèse. La sève élaborée sera ensuite renvoyée vers les racines et c'est là que les champignons récupèrent leur part en sucres élaboré.

Avec son système racinaire vertical, l'arbre va jusqu'à la roche mère ! 140 m pour un chêne, 160 m pour un orme, 120 m pour un merisier ... Au passage, il régule l'excès d'eau par ruissellement le long de ses racines et alimente la nappe phréatique. Par les acides qu'il produit au niveau des racines, il délite la roche mère. C'est alors la faune endogée qui prend le relais pour assimiler les racines qui meurent régulièrement et pour les transformer en argile.

Vient ensuite l'acteur majeur, le ver de terre (le termite dans l'hémisphère sud) qui va remonter cet argile vers la surface et le rejeter en surface. En assimilant l'argile en profondeur et l'humus en surface grâce à une glande appelée glande de morène, très riche en calcium, le ver de terre produit le sol vivant. Argile ion négatif, humus ion négatif et calcaire deux ions positif = fabrication du complexe argilo humique = terre vivante.
Darwin avait déjà étudié ce phénomène....

On s'aperçoit que sans les arbres :

  • Il ne peut y avoir de sol vivant
  • Il n'y a plus de régulation de l'eau
  • Il n'y a plus d'écosystème
Le sol • visuel composition
Le sol • Visuel composition

Le bêchage est une erreur majeure ! Le paillage (mulching) est une vraie bonne idée !

Le bêchage hivernal est à proscrire, il fait exactement l'inverse de ce que nous recherchons. Il inverse le processus naturel de la lente assimilation du paillage par les différents acteurs du sol .
On s'aperçoit que les massifs de rosiers ou d'arbustes bêchés en période hivernale, comme on le voit encore souvent, est tout simplement contre productif pour le bon équilibre de l'écosystème du jardin.
A l'inverse, le paillage en surface avec des produits de taille broyés ou non, avec des feuilles mortes, avec pourquoi pas des fumures naturelles, apparaît comme indispensable à la bonne santé des plantes et à un équilibre des êtres vivants dans le sol.

Le sol • visuel paillage du sol
Le sol • Visuel paillage du sol